Semaines spéciales femmes - Paulina Tardin et Marion Sugnaux en vidéo

Nous lancions il y a tout juste un mois nos "semaines spéciales femmes".  L'actualité nous a forcés à nous concentrer quelques temps sur d'autres sujets. Mais nous sommes très heureux aujourd'hui chez FRiStyle de reprendre notre série. Comme vous pourrez le voir, chacune de nos invités avait une actualité, un événement, qui la réjouissaient. Comme nous tous, elles se retrouvent un peu coupées dans leur élan, obligées actuellement de se réinventer et de vivre avec cette situation inédite.

Même si la diffusion de nos vidéos a été repoussée, les portraits sont intacts, nous n'avons rien changé. Comme pour se dire que tous ses projets, tous ses événements, auront bien lieu dans un futur plus ou moins proche!

(Re)commençons cette série par notre rencontre avec Marion Sugnaux et Paulina Tardin. Nous les retrouvions dans les locaux de l’Ancienne Gare à Fribourg, quelques jours avant le grand rassemblemen prévu du 8 mars. Depuis, le collectif de la grève des femmes s'est aussi réinventé. Après une mobilisation numérique le 8 mars, le collectif est très actif sur les réseaux sociaux et met notamment en garde contre les violences domestiques en période de confinement (toutes les infos plus bas).

Marion et Paulina à retrouver ci-dessous en vidéo:

Marion, 25 ans, a déjà un parcours intense. Après avoir suivi un cursus en sport étude (escrime) et commencé un apprentissage de menuisière, elle change de voie et fait un apprentissage d’employée de commerce. En juin 2019, elle participe à la grève des femmes à Fribourg. « Cette cause m'a donc toujours parlé car en famille la place de la femme est égale à l'homme et le respect pour tous est de vigueur. Le fait d'avoir beaucoup voyagé en étant sportive d'élite m'a aussi fait rencontrer beaucoup de femmes de cultures et de nationalités différentes. J'étais donc fière de participer à cette marche pour toutes les femmes du monde entier ».  Emballée, elle intègre le collectif de la grève des femmes de Fribourg. « Faire partie du collectif, m'a apporté énormément. J'ai d'abord rencontré de superbes personnes, j'ai pris confiance en moi et en mes idées et j'ai acquis tous les jours de nouvelles compétences. J'ai appris à gérer les réseaux sociaux, organiser un événement, j'ai participé à des marchés. Je suis très heureuse de pouvoir aussi développer mon côté artistique en créant des flyers et des publications pour les réseaux sociaux. J'ai de la chance d'être bien entourée et soutenue par mon entourage ». En janvier 2020, elle crée le collectif féministe Sud Fribourgeois et propose un premier café-discussions le 28 mars à Bulle, qui, devra être reporté.

Paulina, polonaise d’origine, s’est installée très jeune à Fribourg dans le cadre de ses études. Elle n’a depuis plus quitté cette ville qui l’a vue grandir et s’investir tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel (Paulina est maman de deux garçons). Membre d'une association LWork (Association de femmes lesbiennes travaillant professionnellement), Paulina assiste, en 2018, à une réunion LWork parlant de la grève des femmes envisagée pour le 14 juin 2019. Ceci lui a donné envie de s'y investir. Elle a alors rejoint le collectif fribourgeois tout de suite après. « Depuis, je m'investis bénévolement et activement, comme nous toutes, dans notre mouvement de la grève des femmes ».

Paulina Tardin et Marion Sugnaux

Message du Collectif de la grève des femmes de Fribourg:

Violences domestiques en période de confinement Covid-19

La période de confinement est dangereuse pour les femmes* et enfants/ados victimes de violences au sein de leur foyer.

À Fribourg, le centre LAVI s'est préparé à ces prochaines semaines de crise, en prolongeant sa permanence téléphonique et en adaptant ses conditions d'hébergement d'urgence aux nouvelles mesures de sécurité et d'hygiène.
Solidarité Femmes Fribourg / Frauenhaus Freiburg

Permanence téléphonique: 026 322 22 02
Lu-Ve : 9h-12h / 14h-17h30 / 19h30-7h00
Sa-Di : 11h-17h / 19h30-7h00

Mail: [email protected]

TÉMOINS: Si vous soupçonnez des violences chez vos voisin.e.

https://aide-aux-victimes.ch/fr/
https://www.violencequefaire.ch/fr

DANGER: Si vous êtes en danger ou soupçonnez un danger chez vos voisin.e.s, n'hésitez pas à appeler la POLICE au numéro d'urgence 117

Partage avec tes amis

Contact

FRiStyle
Route du Centre 18
1752 Villars-sur-Glâne
[email protected]