Quelques mots à Deen Burbigo

Hier soir, le thème aux Francomanias de Bulle était le rap français. Avec une belle affiche annonçant deux membres du fameux collectif ‘’L’Entourage’’ (dont Nekfeu fait partie), la nuit à l’Hôtel de Ville se voulait festive, poétique et urbaine. Lauriane Laville y était et nous livre son ressenti sur sa soirée, en rimes.

Cher Deen Burbigo,
Je cherche mes mots pour décrire un certain chao,
Celui de l’Hôtel de Ville lorsque sur scène tu es monté,
Sans attendre, tu t’es lancé, tu as chanté et la température a grimpé,
Toute la salle hurlant ta prose capitalisée,

Je t’observais depuis le balcon,
Je voulais prendre de la distance avec ton son,
Pouvoir comprendre le sens de tes punchlines acérées,
Je n’ai pas trouvé grand chose à part une grande banalité,
Il n’y a pas de génie dans tes refrains faciles,
Que des messages un peu hypocrites et dociles,  
Tes sujets souffrent d’un manque d’originalité,
Malgré tes productions soignées.

C’était un concert sous le signe du business,
Sans délicatesse, sans finesse.

Mais il faut reconnaître que tu as mis le public en transe,
Que Bulle a vécu une soirée intense,
Que c’était pour les fans une soirée mémorable,
Que tu sais gérer le public d’une manière admirable.
Tu as su mettre le feu à l’audience,
Cela faisait plaisir à voir tant de flamboyance!


Ce que l’on retiendra de cette soirée,
C’est surtout ceux qui t’ont précédés.
Kacem Wapalek, sa plume et sa prose éblouissante,
Un air de comédien avec ta voix plaisante,
Sous fond de soul, jazz et mélodies entêtantes,

On sent le travail et la passion du jeune homme dans sa prose souriante.
“Le temps passe trop vite, avec lui, évidemment.”

Et puis, il y a eu Jazzy Bazz,
Un beau moment, sous fond de quelques nuances jazz,
Une poésie bien définie, une voix grave et profonde,
Sa prose est belle et ronde
L’hôtel de Ville vibre pour Le Roseau
Et coup de coeur pour 3h33.

Klischée ! 

Pendant ce temps,
Sous un sale temps,
Les fils du Facteurs ont réjoui la Place du Marché
Avec beaucoup d’humour et de rythmes enflammés,
Ils ont réussi à faire bouger les spectateurs trempés.
Comme un indice de ce qu’il se passerait plus tard,
Lorsque Klischée prendrait possession de la scène avec un peu de retard.

Et quel concert!
Le public n’a pas pu résister à l’envie de danser avec les mains en l’air,
On aura rarement vu la place du Marché avec autant d’énergie
Espérons que cela soit de bonne augure pour samedi!

Ce soir au programme: Adieu Gary Cooper, Avrac, Plazia Francia Orchestra et l'Orchestre des accordéonistes de Bulle, Scarecrow et bien d'autres. 

 

Partage avec tes amis

Plus sur l'auteur

Laville Lauriane

Laville Lauriane

Lauriane Laville est une jeune diplômée de l'Université de la Suisse Italienne, à Lugano. Désormais étudiante à l'Université de Berne, elle gère, entre autres, l'espace Club de Sept. Sportive, polyglotte, créative et curieuse, elle aime découvrir son environnement immédiat et même si des voyages l'ont porté au bout du monde, non, rien ne vaut une fondue avec le Moléson en arrière-fond.

Voir aussi

Francomanias

Event

BulleDu au

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
c/o Sept.ch SA
Route du Petit-Moncor 1E
Case postale 128
1752 Villars-sur-Glâne 1
+41 26 347 27 77
[email protected]