Quand le marché vient en ville

Ce n’est pas nouveau, les marchés en ville sont choses communes depuis bien longtemps, mais qu’y trouve-t-on exactement ? Qui sont les marchands ? D’où viennent leurs produits ? Et pour finir, quel est le public cible de cet «hypermarché» en plein air ?

A Fribourg, deux marchés se tiennent de manière hebdomadaire : l’un a lieu le mercredi et l’autre le samedi matin devant l’Hôtel de Ville de Fribourg. Quoi de mieux que de s’y balader afin de se faire une idée concrète. On y trouve des marchands tous autant différents les uns que les autres. Sur les étals, des produits de chez nous mais aussi d’ailleurs éveillent nos papilles et nous donnent envie.

Mais que trouve-t-on exactement ? Si vous n’avez pas eu le temps de déjeuner, aucun problème, des pâtisseries et confiseries vous apporteront un peu de douceur pour bien débuter la journée. Les fruits et légumes de saison sont proposés par des producteurs locaux qui prennent le temps de vous conseiller et de discuter quelques secondes avec vous. Une attention banale mais si rare de nos jours.

Aussi surprenant soit-il, il est possible de se procurer des épices (paprika, cumin…), de déguster du jus de canne à sucre ou de gingembre (attention ça pique), des bières artisanales, d’acheter des plantes, de la viande du boucher, du pain et tout ce qui s’y rapporte.

Attiré par des petits paquets bien disposés, Luca, marchand depuis 3 ans à Fribourg, me propose de déguster plusieurs de ces spécialités conçues dans le petit village de Cournillens, à 15 minutes de là. L’ensemble des matières premières, elles-mêmes proviennent d’agriculteurs voisins, de plus, il essaie d’élaborer des produits bios, une bonne chose pour les consommateurs ! Au final, je me suis laissé tenter par des «cuquettes», un biscuit feuilleté sucré qui fond sur la langue. Un vrai délice !

Ces produits sont également disponibles dans divers magasins du canton afin d’en faire profiter ceux qui ne pourraient pas se déplacer ce jour-là. Luca m’explique qu’il est présent sur les marchés de mars à octobre, la période hivernale étant réservée aux Marchés de Noël.

L’ambiance entre les marchands est excellente et cela profite directement aux nombreux clients qui sont pour la plupart des habitués. C’est grâce à ces fidèles que ces marchands peuvent vivre et développer leur commerce.

Ce matin-là, Vincent 37 ans et Lucie 26 ans, se sont confiés à moi en me précisant que le marché était un moment important de leur week-end (ils essaient d’y venir chaque semaine). C’est un rendez-vous avec d’autres amis qu’ils ne manqueraient pour rien au monde.

Pour ces deux jeunes, c’est essentiel de consommer local et de faire tourner les artisans de la région. C’est faire preuve de bon sens avant tout ! Côté prix, mise à part les produits tels que les fraises, les épices, la viande et les olives, les tarifs sont assez similaires à ceux du supermarché, une raison de plus de ne pas s’en priver et d’aller de bon cœur au marché.

Pour finir, une belle réplique que l’on m’a dite : «Le marché, tu sais quand tu y vas, mais jamais quand tu rentres.» 

Kevin Piccand

Partage avec tes amis

Télécharge l'App FRiStyle

Disponible sur l'App Store & sur Google Play

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
c/o Sept.ch SA
Route du Petit-Moncor 1E
Case postale 128
1752 Villars-sur-Glâne 1
+41 26 347 27 77
[email protected]