Nos Fri’Bonnes Adresses: Atout Vrac

 La Fri’BA en 3 devises 

L’union fait la force.

Tout a commencé après « Demain » … « Demain », rappelez-vous, c’était en février 2016, ce film porté par une Mélanie Laurent loin des tapis rouges -pour mieux les fouler peut-être (César du meilleur film documentaire 2016). L’oeuvre visait à sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux à travers la présentation de projets prenant ces enjeux à bras le corps dans un esprit résolument positif et imaginatif. A Fribourg, une petite pancarte invite les spectateurs à la sortie du film à une réunion au Nouveau Monde, « si vous voulez en discuter », tout simplement. Et là, surprise : plus de 100 personnes se retrouvent sans se connaître et, avec une belle énergie, explorent les sujets qui leur tiennent à coeur (mobilité, recyclage, éducation, jardinage, etc.). De ces échanges naît l’association « Fribourg demain » qui rassemble et porte les réflexions menées. Comme les autres, le groupe « recyclage » aspire à un aboutissement concret. Il se réunit une seconde, puis une troisième fois, au cours desquelles une certaine Marie-Dominique Gauthier fait état de son projet d’ouvrir un magasin. Elle ne l’ouvrira pas seule : se joignent à elle les dix autres membres du groupe ; et, grâce aussi au succès d’une opération de crowdfunding et à l’apport de 60 coopérateurs, le projet devient possible. Des compétences juridiques à la déco, de la comptabilité à l’organisation d’ateliers, jusqu’à la confection des meubles du magasin, leurs vingt petites mains ne sont pas de trop. Par un hasard toujours d’actualité, elles ne sont que que des femmes ! Sans en tirer de conclusion hâtive, contentons-nous de saluer la ténacité de ces 10 ouvrières de la première heure, de la collégienne à la retraitée, qui n’ont pas compté leur temps pour que débute à Fribourg l’aventure de la vente en vrac. 

Quand on veut, on peut.

A Atout vrac, les convictions ne manquent pas, sans dogmatisme pour autant. Le vrac, un atout ? Bien entendu ! Pour la société, moins de déchets - même si le zéro déchet reste un horizon difficile à atteindre. Pour les individus, une autre façon de faire ses courses : j’achète la quantité qui correspond à mes besoins, donc je risque moins de jeter et je peux aussi me permettre de me faire plaisir en prenant moins de ce qui est plus cher. Reste que cela demande toute une organisation, en particulier pour la préparation des contenants qui permettront cette consommation en vrac, un détail qui n’est pas négligeable pour certains ; et, en amont, les diverses considérations qui président à l’ouverture d’un commerce n’ont pas manqué de se présenter (finances, hygiène, etc.). Mais pour Danielle Pavlovic, une des fondatrices du magasin, l’idée du vrac était un rêve de toujours. Et voilà qu’avec beaucoup d’efforts, après presque trois ans d’ouverture, la clientèle de fidèles ne cesse de s’élargir, les fournisseurs se bousculent, et de nouveaux coopérateurs continuent de soutenir la marche du magasin qui se trouve désormais dans une bonne dynamique financière, nous assure-t-on -et l’on s’en réjouit. Le changement n’est pas qu’un doux rêve. 

Demain est un autre jour.

Un choix de produits, bio ou non, en augmentation constante ; des clients plus nombreux, aux demandes plus variées aussi (non, Atout vrac ne se mettra pas tout de suite aux croquettes pour chats) : la place commence à manquer. Pourtant l’emplacement du magasin lui fait profiter de la clientèle du marché du samedi (oui, vous vous souvenez à 

présent de cette devanture qui vous a intrigué, derrière l’étal du maraîcher ? mais vous n’avez pas osé entrer parce que tous ces petits sacs et bocaux à remplir, c’était un pas décidément trop grand à faire) ; il ne s’agirait pas, dans l’immédiat, de s’éloigner du Bourg. De toutes façons, tout déménagement demanderait un effort que pour l’instant, on n’est pas prêt dans l’équipe à fournir… Avis aux bonnes volontés ! 

 

La Fri’BA en 3 coups de coeur 

Les Barres de douche pour corps et cheveux Groen labo.

Médecin urgentiste à Lausanne, la fondatrice de Groen labo a trouvé par elle-même comment résoudre les problèmes d’allergies de ses enfants en confectionnant ses produits à partir de matières premières biologiques. Ces barres de douche aux couleurs douces et aux parfums légers séduisent par leur polyvalence (testée et approuvée) et leur facilité d’usage (ça mousse et ça se rince en toute facilité). Non, le vrac n’est pas austère ! 

Les croquants des soeurs cisterciennes de la Maigrauge.

Les voir, c’est les goûter. Petits rochers couleur sable, au gingembre ou aux baies d’Aronia, ces petites merveilles sont faites par les soeurs elles-mêmes et leur passer commande relèverait du parcours du combattant, étant donné les contraintes de leur vie retirée : leur dégustation revêt des allures de victoire après une chasse au trésor ! 

Les carrés démaquillant et serviettes hygiéniques Kaléidoscope.

Confectionnés à Fribourg par une vaillante maman, ces jolis accessoires en coton rehausseront vos rituels de bien-être avec leur motifs joyeux. Un essai pas à pas est recommandé ! Trois ou quatre carrés démaquillants à nettoyer à l’eau froide et au savon (en machine une fois par semaine) et autant de serviettes hygiéniques permettent de prendre la température pour ce changement de taille (mais rarement décevant) dans nos habitudes. 

 

atoutvrac.com 

Grand-Rue 10 

1700 Fribourg 

+41 26 321 4241 

Mardi - Vendredi: 

8h30 - 12h00 / 13h30 - 18h30 

Samedi: 

8h30-16h00

Partage avec tes amis

Contact

FRiStyle
Route du Centre 18
1752 Villars-sur-Glâne
[email protected]