Le jeu de l’amour et du hasard

Qu’est-ce qui contient 9 lettres et qui fête sa 9ème édition du 8 au 15 octobre 2016? FriScènes!

Sois attentif, le titre ce de billet n’a pas été choisi… par hasard  Partons à la découvre du programme de cet incontournable festival international de théâtre!

Nouveauté: la soirée d’ouverture se déroulera à Fri-Son le samedi 8 octobre 2016 à 20h! La troupe lauréate du prix de la meilleure pièce lors de l’édition 2015 sera à l’honneur: La Cantatrice Chauve. La troupe dresse le portrait d’actualité grâce au dialogue ridicule entre deux couples qui n’ont rien à se dire.

En parallèle, une autre nouveauté: une expo photo intitulée Tout est dans le regard sera à admirer. Capturées grâce à l’oeil de Julien James Autan, ces photos s’intéressent à ces regards d’actrices et d’acteurs en compétition ayant participé au festival, en hommage à leur incroyable jeu. Après la soirée d’ouverture, l’expo sera ensuite déplacée au Nouveau Monde pour la durée du festival.

En fin de soirée, place à la Disko Kasatshok, une after party sur fond de musique balkanique!

Le dimanche 9 octobre, hommage sera rendu à William Shakespeare pour les 400 ans de sa disparition! Comment? Lors d’un parcours en will, un parcours en basse-will  Il y aura des classiques (Roméo & JulietteRichard III, etc.), ce sera insolite et à part le lieu de départ (la station en haut du funiculaire – près de la place Georges Python), mystère mystère quant au parcours  Bien qu’il y ait 3 départs à 30 minutes d’intervalle, les places sont très limitées et prises d’assaut, réserve au plus vite! Seconde chance le mercredi 12 octobre. Troisième et dernière chance le samedi 15 octobre.

Le lundi 10 octobre à 20h au Nouveau Monde, suite de l’hommage à Shakespeare avec Le Roi Lear. Deux comédiens, de la musique live… on parie que Shakespeare aurait approuvé cette version revisitée? Une bonne occasion de (re)découvrir ce classique!

Le mardi 11 octobre à 20h au Collège de Gambach, une création à succès sera proposée: Le Porteur d’Histoire. Plusieurs histoires s’entremêlent, de la petite histoire à la grande Histoire. On oublie la notion d’espace-temps pour 1h30?

Le mercredi 12 octobre, début de la compétition au Nouveau Monde:

  • Dès 18h30, la pièce d’Albert Camus Les Justes sera interprétée par une compagnie française. La trame de l’histoire:
    Moscou, 1905. Un groupe de terroristes appartenant au parti socialiste révolutionnaire prépare un attentat à la bombe contre le grand-duc, oncle du Tsar.
  • Dès 21h, entre en lice la pièce Littoral par une troupe suisse. La trame de l’histoire:
    Wilfrid s’en va vers son pays natal, le Liban, afin d’enterrer son père. Il rencontre sur sa route des jeunes fous qui, chacun à leur manière, portent comme fardeau une douleur rattachée à la figure paternelle. Les amitiés se tissent et le voyage se transforme en une quête identitaire, où la révolte contre le silence des pères devient une histoire, celle d’une jeunesse qui grandit face à la guerre et qui brandit ses mots comme des armes redoutables.

Le jeudi 13 octobre, suite de la compétition au Nouveau Monde:

  • Dès 18h30, cela commence avec la création Déséquilibre, par une compagnie française. La trame de l’histoire:
    Bernard, un jeune homme dont on ignore tout, est abattu par les forces de l’ordre lors d’une intervention à son domicile, sous les yeux impuissants de ses parents. Deux mondes s’opposent : celui, brutal et cru, dans lequel évoluent la famille de Bernard et les autorités publiques, et celui, aseptisé aux tendances kafkaïennes, où règne la Justice des hommes.
  • Dès 21h, on continue avec la pièce de Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasardmais adaptée à l’ère industrielle par une compagnie française. La trame de l’histoire:
    Alors que leurs pères viennent de décider de les marier, Dorante et Silvia ne se sont encore jamais vus. Pour « examiner un peu » son prétendu, la jeune fille échange ses vêtements avec sa suivante, Lisette. Mais le jeune homme a eu la même idée : il arrive auprès d’elle sous le nom de Bourguignon, avec son valet, Arlequin, qui se pavane dans les habits de son maître. Une double intrigue s’engage…

Le vendredi 14 octobre, fin de la compétition au Nouveau Monde:

  • Dès 18h30, la création Qu’on la coupe en tranches par une compagnie suisse. La trame de l’histoire:
    Une jeune fille qui rêve de devenir bûcheronne, une mère au foyer absorbée par ses enfants et une ancienne prostituée révoltée par le mariage. Qu’on la coupe en tranches montre le parcours de ces trois femmes et leur irrésistible désir de nous raconter leur histoire, leurs doutes, leurs coups de gueule.
  • Dès 21h, une pièce de Shakespeare pour clore la compétition: The Tragedy Of Macbeth. Interprétée par une compagnie suisse, la pièce sera jouée en anglais avec des sur-titres en français. La trame de l’histoire:
    « All hail, Macbeth ! that shalt be king hereafter. » Après avoir entendu ces paroles prophétiques, le seigneur écossais prend son destin en main et se retrouve enfermé dans un cycle meurtrier sans issue. Poussé par l’ambition de son épouse et transporté par la soif du pouvoir, Macbeth se noie progressivement dans un bain de sang qui ne cesse de grandir.

Le samedi 15 octobre, dernier jour du festival au Nouveau Monde.

Dès 13h30, tu es invité à une table ronde avec, principalement, le jury du festival. Il sera question des liens et clivages entre les différents types de théâtre. Faut-il obligatoirement passer par le théâtre classique pour se faire une réputation ? Faut-il faire du théâtre contemporain afin de plaire aux programmateurs ? La modernité d’une pièce dépend-elle de la lecture et de l’interprétation qu’on en fait ? Faire du théâtre de création serait-il le moyen de traiter de sujets encore inabordés dans le théâtre classique ? 

Dès 19h, un des membres du jury sera sur scène pour dépeindre Un Bec – Antonio Ligabue. La trame de l’histoire:

Dans un monologue théâtral, le comédien interprète Antonio Ligabue, peintre italien à la vie tourmentée ayant vécu en Suisse et en Italie au XXe siècle. Le parcours chaotique de ce dernier cristallise des thèmes forts : la diversité, le rejet, l’immigration, mais aussi la créativité et la folie.
Sur scène, le peintre donne vie aux figures marquantes de son existence en les dessinant au fusain sur les toiles qui composent le décor.
 Dans ce qui s’apparente à un ultime règlement de compte, Antonio Ligabue matérialise ses fantômes pour mieux les exorciser.

Dès 21h, ce sera le début de fin pour cette année: place à la cérémonie de remise des prix!

A noter que toute une série d’ateliers seront proposés, y compris pour les enfants! Là encore, les places sont limitées, réserve au plus vite! Sinon, tu pourras te consoler en rencontrant de manière informelle les troupes, les gens du métier, le jury ou encore l’équipe de FriScènes chaque soir, avant ou après les représentations au Nouveau Monde, dans le coin des artistes 

Malheureux en amour mais heureux au jeu? Vérifie cet adage durant tout le festival lors de la tombola! D’une part, tu soutiens le festival et d’autre part, tu as de grandes chances de gagner un prix… malgré toi  Tous les billets sont gagnants sauf un 

Enfin, si tu veux vivre le festival de l’intérieur, annonce toi pour être bénévole! Il y a plein de façon d’aider! Même héberger des artistes, cela compte 

La billetterie est ouverte. Cela se passe ici pour réserver!

Merci à FriScènes, je me coucherai moins bête ce soir et je pourrai faire bonne figure lors de mes prochains dîners 

Partage avec tes amis

Plus sur l'auteur

 My Little Fribourg

My Little Fribourg

Fribourgeois d’adoption, j’ai lancé My Little Fribourg en juin 2015. J’aime un peu trop utiliser les smileys :-) mais aussi partager mes coups de cœurs pour des évènements originaux et ma passion pour la gastronomie. Par contre, je n’aime pas du tout les défaitistes, les gens qui se prennent trop au sérieux et qui gâchent la bonne humeur. Photo? Age? Job? N’y comptez pas, ça restera top secret :-)

Mon blog

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
c/o Sept.ch SA
Route du Petit-Moncor 1E
Case postale 128
1752 Villars-sur-Glâne 1
+41 26 347 27 77
[email protected]