Le FIFF est terminé... Découvre le palmarès...

LES FEMMES ET L'AMÉRIQUE LATINE DÉCROCHENT FRIBOURG

 

Le Festival International de Films de Fribourg a dévoilé samedi soir le palmarès de sa 33e édition. Le long métrage mexicain The Good Girls a reçu le Grand Prix. Parmi les autres films primés par les différents jurys figurent les longs métrages Compañeros – La noche de 12 añosThe Third Wife et Dreamaway, ainsi que les courts métrages And What Is the Summer SayingKado et Come un'eco. Les films Volcano et Bashkimi United ont également été remarqués. Au total, ce ne sont pas moins de cinq réalisatrices qui ont été couronnées samedi soir.
Le Festival a réussi l’exploit de rééditer la formule gagnante de 2018 en présentant moins de films tout en obtenant un succès financier, mais aussi public. La stabilisation des entrées, largement au-delà des 40'000, permet à présent au Festival de construire ses prochains développements sur des fondations solides. Les festivalières et festivaliers ont plébiscité toutes les sections, des films des Caraïbes à la section Noire n’est pas mon métier, en passant par les comédies romantiques ou les cartes blanches autour de la Corée du Sud. La standing ovation qui a accueilli Farming, en présence du comédien et réalisateur Adewale Akinnuoye-Agbaje, restera, avec la soirée consacrée aux cinéastes fribourgeois-es, parmi les moments les plus inoubliables de cette 33e édition. Le public a terminé le Festival en larmes avec la romance philippine Meet Me in St. Gallen, une histoire d’amour impossible qui célèbre la Suisse dans une scène finale d’anthologie.

Le long métrage The Good Girls de la cinéaste mexicaine Alejandra Márquez Abella a remporté le Grand Prix du Festival International de Films de Fribourg, soit 30 000 francs dotés par l’État et la Ville de Fribourg. Le Jury International a couronné ce film « très inspirant d’un point de vue créatif, à la narration complexe » tout en saluant « une sélection d’une grande qualité cinématographique et diverse, venant de pays dont on voit très rarement les films en Europe ». Le Prix spécial du Jury a été attribué au long métrage Compañeros – La noche de 12 años du cinéaste uruguayen Álvaro Brechner, «un hommage à tous les prisonniers politiques et aux résistants à la barbarie humaine ». Ce film sortira le 27 mars sur les écrans romands et français.

L’Amérique latine revient donc en force puisque le même Compañeros s’est vu décerner le Prix du public et le Prix du Jury œcuménique - jury qui a par ailleurs attribué une mention spéciale au long métrage Volcano du cinéaste Roman Bondarchuk.

Du côté des longs métrages encore, le Jury de la presse a décerné à l’unanimité le Critics’ Choice Award à Marouan Omara et Johanna Domke pour leur documentaire Dreamaway et son exploration de la station balnéaire de Charm El-Cheikh, désertée après les attaques terroristes. Ils ont relevé son originalité, sa poésie visuelle et son humour. Le Prix du Réseau Cinéma suisse a quant à lui récompensé Kado du réalisateur indonésien Aditya Ahmad. Enfin, le Jury des jeunes COMUNDO a primé The Third Wife, long métrage vietnamien de la cinéaste Ash Mayfair.

Quant aux courts métrages, le Prix du meilleur court métrage international revient également à une femme : la cinéaste indienne Payal Kapadia pour son film And What Is the Summer Saying.

Le Jury du Prix Visa Étranger, constitué des invité-e-s de la section Nouveau territoire : Caraïbes et décerné à un film d’école suisse de cinéma, a remis son prix à Anna Spacio, étudiante au Conservatoire International de sciences audiovisuelles (CISA) de Locarno, pour son court métrage Come un'eco, ainsi qu’une mention spéciale à Lasse Linder pour Bashkimi United.

« L’édition 2019 aura représenté la quintessence de ce que le Festival peut offrir avec les moyens dont il dispose, a déclaré Thierry Jobin, directeur artistique, lors de la cérémonie de clôture. Et ceci avec une équipe en grande partie nouvelle dont il faut saluer le dynamisme et le dévouement : chacune et chacun a donné le meilleur de soi et les témoignages des cinéastes, qui repartent de Fribourg en parlant d’une famille FIFF, célèbrent cet engagement. »

Plus d'infos: www.fiff.ch

Partage avec tes amis

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
Route du Centre 18
1752 Villars-sur-Glâne
[email protected]