Karim Slama: «L’enfant de l’impro’»

Après plus de quinze ans de scène Karim Slama avait besoin de fermer la boucle, de mettre un point final à son triptyque de spectacles où il a cherché «un peu d’attention», puis «un titre pour son spectacle» et où finalement on a pu apprendre que «A part ça, globalement, ça va plutôt bien ».

L’idée lui vient alors de créer un best-of, tout simplement car il y a pas mal de sketchs qu’il a encore envie de jouer. Mais un problème se pose: lesquels choisir ?

Etant, comme il le dit lui-même, un enfant de l’impro’, la solution s’impose à lui: laisser le choix au public, puis improviser.

Naît alors un nouveau spectacle
«Sur Mesure:  le best-of à la carte!». Une formule toute en simplicité et proximité. Plein de bienveillance, il dialogue, propose, conseille les spectateurs qui, eux, choisissent un sketch parmi une sélection classée en chapitres. «J’ai toujours eu une grande complicité avec le public et cette forme de spectacle me permet de remarquer un vrai éveil chez lui, ils sont à l’affut et participent réellement», explique l’humoriste.

Pour Karim Slama la difficulté ne se trouve pas dans l’improvisation. En effet, il la pratique depuis ses treize ans, lorsqu’il se trouvait encore sur les bancs de l’école. De plus l’artiste me confie avoir joué chacun de ces sketchs au minimum cent-cinquante fois. Pour ce spectacle, la difficulté est en fait d’ordre technique car ses blagues se forment dans un réel univers de bruitages, de sons et de lumières. Mais pour cela, Karim a la chance d’être bien entouré et l’avantage de collaborer avec Michael Rigolet, technicien avec qui il travaille depuis plus de huit ans.

Dans ce nouveau spectacle, ce que l’enfant de l’improvisation apprécie par-dessus tout c’est «la fraîcheur de ne pas savoir à l’avance ce qu’on va devoir faire». Il peut réinterpréter des sketchs qu’il n’a pas joué depuis longtemps et emmener, encore un peu plus, le public dans son monde. Il se prend donc à raconter la genèse, parfois annecdotique, de ses différentes blagues. Comme pour ce sketch à propos de la difficulté de marcher sur des galets dans un lac qui lui a été inspiré par son émerveillement transformé en fou-rire lorsqu’une magnifique femme descendit de son paddle pour essayer de rejoindre la plage avec peine.

L’humoriste se rend alors compte de la réelle possibilité de renouvellement que ce spectacle met en lumière. Tous ses sketchs favoris sont présents mais pas seulement, une des catégorie proposée se nomme d’ailleurs «sketch que je n'ai pas envie de faire». De quoi prouver que ce monde qu’il a créé est complet et cohérent, tout en étant doté d’une souplesse et d’une capacité d’adaptation folle.

Pour finir Karim m’avoue que ce spectacle est une façon de ne pas faire son deuil: «Je suis comme un enfant qui s’accroche à ses vieux jouets. Et je compte rester cet enfant, pendant encore pas mal de temps». «Sur Mesure» ne sera donc pas un point final mais un renouvèlement de son univers qui fera surement rire les néophytes comme les habitués pendant encore longtemps.

Karim Slama | Le Bilboquet | 15.12 | Route de la Fonderie 8b | 1700 Fribourg | lebilboquet.ch | fribourgtourisme.ch

Partage avec tes amis

Plus sur l'auteur

 FRiStyle

FRiStyle

FRiStyle, c’est tous les jours sur notre site www.fri-style.ch et sur notre application mobile gratuite. Tu y trouveras les conseils de sortie de nos FRiStyleuses et de nos FRiStyleuses, leurs bons plans ou leurs adresses à ne pas manquer. Si tu veux nous rejoindre, n’hésite pas à nous contacter et à nous envoyer ton CV ainsi qu’une lettre de motivation à l'adresse: [email protected]

Mon blog

Télécharge l'App FRiStyle

Disponible sur l'App Store & sur Google Play

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
c/o Sept.ch SA
Route du Petit-Moncor 1E
Case postale 128
1752 Villars-sur-Glâne 1
+41 26 347 27 77
[email protected]