Je prends en main ma silhouette!

Cet automne, on marque un nouveau départ. On range les chambres des enfants, on se prépare à la rentrée scolaire et on débute de nouveaux projets! Il y a une certaine envie de remettre de l’ordre et de reprendre le contrôle après la période estivale qui est souvent olé olé. Pour beaucoup, l’envie de se réapproprier son corps pour être plus soi est là! Quelques astuces de FLORIANE LETULLE, mind + body coach, pour vous lancer pour de bon! 

Êtes-vous familiers avec ces pensées: «c’est parti, je m’inscris à la gym» ou «cette fois-ci, je vais mieux manger et je m’y colle»? Ne sentais-vous pas qu’il y a quelque chose qui cloche? Chaque année, plusieurs fois par année même, vous vous retrouvez à la case départ. Un sentiment de «blah!», des kilos superflus, une impression de ne pas être au top et de passer à côté de sa vie. Car, s’il y a quelque chose qui est certain: c’est que nous avons tous le désir d’être le meilleur de nous-mêmes. 

 

Mais, comment faire? 

Je propose de faire quelque chose d’inconfortable, de moins radical mais qui permet un changement sur le long-terme. Dans les régimes ou le sport intensif, il y a un certain contrôle. Pourtant, la solution au long terme est dans le lâcher-prise. Ne serait-ce pas top de pouvoir manger sans penser aux calories ou au nombre de pas pour brûler ces dernières? 

 

Trouver la cause

Le surpoids est une conséquence d’un fonctionnement qui ne nous rend pas service. Il s’agit de comprendre donc qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui la balance sonne rouge pour pouvoir y remédier. Est-ce que je mange trop? Est-ce que je ne bouge pas assez? Peut-être! Comprendre pourquoi je dévore un paquet de chips ou pourquoi je ne trouve pas le temps et la motivation de bouger mon corps est prioritaire. En d’autres mots, pourquoi je ne me respecte pas. 

 

Trouver des solutions 

Ensuite? Trouver des solutions pour y remédier. En étant attentif à ce qu’il se passe à l’intérieur au moment des repas, vous remarquerez des tendances. Par exemple, je mange quand je suis triste ou je mange quand je m’ennuie. 

Action: ces trois prochains jours, posez-vous la question «qu’est-ce qu’il se passe en moi?» avant de manger. Remarquez si vous mangez par faim ou si vous mangez vos émotions. Puis, posez-vous la question «de quoi ai-je besoin?». Idéalement, on mange lorsque on a faim. 

Ensuite vient la question de quoi mettre dans son assiette en alliant plaisir & santé!

Retrouvez d’autres conseils par Floriane sur: www.360impulse.com

 

Partage avec tes amis

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
c/o Sept.ch SA
Route du Petit-Moncor 1E
Case postale 128
1752 Villars-sur-Glâne 1
+41 26 347 27 77
[email protected]