Broken Back: Le secret c’est de s’amuser

De la trajectoire de Broken Back (alias Jérôme Fagnet), on pourrait tirer un scénario écrit à la façon d’un film de boxe. L’histoire d’un jeune homme engagé dans une voie professionnelle royale, puis qui physiquement s’effondre, trouve son salut dans la musique et, à travers elle, embrasse un large succès. Point de bascule de cet itinéraire rêvé: Broken Back, premier album éponyme où se content les coups du sort, la résilience et le bonheur recouvré.

Jérôme Fagnet s'est confié à FRiStyle.

D’où vient ce petit Jérôme qui jouait du tuba plus jeune et qui rempli maintenant l’Olympia? Quel est ton parcours?

Je suis tombé dans la marmite de la musique étant plus jeune. En commençant par l'apprentissage du tuba, je me suis éclaté avec cet instrument. Ca m’a vraiment permis de tomber amoureux de la musique. Ce gros trombone était trois fois plus gros que moi quand j’étais enfant. Cela explique peut-être mes problèmes de dos par la suite. Ensuite, j’ai découvert le jazz, l’improvisation et j’ai également fait un apprentissage classique au conservatoire de Saint-Malo, où mon professeur était une personne très charismatique. C’est elle qui m’a transmis cette passion au travers de son instrument qui restera mon instrument de cœur. D’ailleurs, je pense parfois à comment l’introduire dans mes prochaines productions pour le deuxième album.

Tu es resté immobilisé pendant environ un an. C’est long. Tu t’es blessé, d’où le nom de Broken Back. Comment as-tu trouvé la force de rebondir grâce à la musique? Quel est ton secret?

Le secret c’est de s’amuser. La musique a été mon exutoire pendant ma convalescence il a trois ans et demi. J’ai eu un problème de vertèbre qui m’a vraiment immobilisé quasiment un an. Je me suis souvenu que j’avais un allié dans cette aventure: la musique. Je me suis vraiment soigné avec elle. Rapidement, je me suis tourné vers la guitare puis j’ai découvert le chant. Ensuite, j’ai eu envie d’écrire des chansons et de les interpréter. Cela m’a mené à découvrir la production, le fait de pouvoir enregistrer. De fil en aiguille, mon répertoire a commencé à naître. C’était un besoin vital et je me rends compte aujourd’hui, même en ayant guéri, que j’aime tellement ça, c’est une telle passion! Je ne me verrais pas vivre sans composer, sans écrire et sans chanter. Avant tout, l’important c’est de s’éclater et de s’amuser.

Tu t’es déjà produit en Suisse. Qu’as-tu pensé du public suisse?

J’ai eu la chance de passer plusieurs fois en Suisse. Je me suis produit à Nyon, à Berne, à Lucerne… Je remarque qu’à chaque fois le public est extrêmement chaleureux et j’ai hâte d’y revenir.. C’est un public qui me fait penser au nord de la France ou à la Belgique par son accueil. 

Et Fribourg? Connais-tu un peu notre belle région?

Et bien non! C’est ma première fois à Fribourg. C’est la beauté de mon métier, je découvre plein de nouvelles villes à chaque concert. J’aime bien le fait de ne pas forcément connaître à l’avance. J’y vais sans préjugés et ça me laisse la surprise de la rencontre que je vais faire. Donc je ne connais pas du tout. J’ai vraiment hâte de rencontrer mon public ce vendredi et profiter de ce moment avec lui.

Quel est ton plus grand souhait pour cette année 2018?

Je suis en pleine écriture du deuxième album. De belles chansons avec des textes qui me tiennent à coeur. Je me réjouis de le partager avec mon public et de réaliser une nouvelle tournée. 

Que souhaites-tu aux jeunes Fribourgeois?

Je souhaite à tous les Fribourgeois de vous amuser de vous éclater à mon concert ce vendredi! C’est le but de ce concert. Déposez vos problèmes, vos inquiétudes et vos soucis à l’entrée de la salle. Lâchez-vous et prenez du plaisir! C’est en tout cas ce que nous allons faire avec mes musiciens. Nous venons pour profiter de passer un bon moment et nous amuser avec toutes les personnes qui seront dans le même état d’esprit.

Partage avec tes amis

Plus sur l'auteur

Seydoux Julie

Seydoux Julie

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
c/o Sept.ch SA
Route du Petit-Moncor 1E
Case postale 128
1752 Villars-sur-Glâne 1
+41 26 347 27 77
[email protected]