Aare et été à Berne

Si vous avez déjà été vous promener en été à Berne, lors d’une belle journée, vous avez certainement pu remarquer un étrange manège : des personnes en plein centre-ville qui marchent en maillot de bain et tongues, des dizaines voire des centaines de personnes qui sautent dans l’Aare et se laissent porter par le courant, avant d’y ressortir. Trop tentant, n’est-ce pas ?

FriStyle vous donne des conseils pour que vous profitiez à fond de cette activité originale et accessible ! 

1. Les meilleurs spots pour se jeter dans l’Aare
Le plus accessible et le plus doux se situe au camping d’Eichholz. Vous pouvez y accéder par le Tram 9 direction Wabern (arrêt Schönegg ou Sandrain), ou alors à pied, depuis les bains gratuits du Marzili. D’ailleurs, vous pouvez ici louer un casier pour laisser vos objets de valeurs, si vous n’avez pas de sac imperméable. D’autres spots s’offrent aux plus expérimentés : sauter depuis le pont au Tierpark, ou chaque échelle rouge dans les bords de la rivière. Attention toutefois aux rochers qui jonchent le lit du fleuve : ils peuvent s’avérer coupants !

2. Et maintenant ?
Les règles de base sont assez simples : entrer tranquillement après s’être aspergé le corps (même à 17 degrés, c’est froid), éviter de sauter, surtout lorsque c’est la première fois, rester le plus au centre de la rivière et se laisser porter par le courant.

L’eau vous porte, vous ne devriez normalement pas à faire un effort trop important. Toutefois, cela peut-être très impressionnant, car le courant est résolument puissant. Si vous avez une bouée ou un sac imperméable, cela peut être plus agréable, surtout si vous n’êtes pas un excellent nageur. 

3. Et la sortie ? 
Théoriquement, vous pouvez sortir à chaque fois que vous voyez une échelle rouge. Elles sont parfois un peu cachées ou difficile d’accès, c’est pour cela qu’on vous conseille de sortir au Marzili. Quand vous voulez sortir, anticipez et nagez vers le bord, puis, laissez-vous glisser jusqu’à l’échelle. Lever les pieds le plus possible, afin d’éviter de vous blesser sur les rochers. Et ensuite ? On recommence ! Quelques recommandations de sécurité : on évite de se baigner tout seul, on évite de boire de l’alcool avant et on prend son temps pour entrer dans l’eau ! Si vous avez plus de temps, alors la descente de l’Aare de Thoune à Berne est pour vous ! Vous pouvez louer des bateaux pneumatiques si vous n’avez pas le vôtre. Plusieurs sociétés s’en occupent. Généralement, vous louez un bateau pour la journée et vous le déposé à Eichholz, la place de camping mentionnée plus haut. Lorsque vous êtes confortablement installés sur votre bateau, vous n’avez plus grand-chose à faire : vous laissez porter par le courant, apprécier le paysage avant de déguster une grillade sur l’un des nombreux endroits à disposition, ou directement à Eichholz. Attention toutefois de bien respecter les règles de sécurité : la Police Cantonale Bernoise précise des règles claires sur leur blog. Par exemple, le capitaine du bateau pneumatique ne doit pas dépasser les 0.5 pour mille d’alcool, comme dans un véhicule. Il est aussi strictement interdit d’attacher des bateaux ensemble : il peut être très dangereux de les laisser attacher lorsqu’on passe vers des ponts. Les accidents sont malheureusement fréquents et parfois mortels. 

Lauriane Laville

Partage avec tes amis

Plus sur l'auteur

Laville Lauriane

Laville Lauriane

Lauriane Laville est une jeune diplômée de l'Université de la Suisse Italienne, à Lugano. Désormais étudiante à l'Université de Berne, elle gère, entre autres, l'espace Club de Sept. Sportive, polyglotte, créative et curieuse, elle aime découvrir son environnement immédiat et même si des voyages l'ont porté au bout du monde, non, rien ne vaut une fondue avec le Moléson en arrière-fond.

Télécharge l'App FRiStyle

Disponible sur l'App Store & sur Google Play

Inscris-toi à notre newsletter

Contact

FRiStyle
c/o Sept.ch SA
Route du Petit-Moncor 1E
Case postale 128
1752 Villars-sur-Glâne 1
+41 26 347 27 77
[email protected]